Les Preuves scientifiques

Bien que d’utilisation récente la médiation animale a déjà fait l’objet de quelques études:

Une étude conduite aux Etats-Unis par Redefer et Goodman indique en 1989 une augmentation des interactions sociales et une diminution de l’isolement chez les enfants autistes suivant une thérapie animale.

Stuk et Brady indiquent en 1998 que la simple présence d’un chien lors de soins infirmiers, favorise la stimulation sociale et diminue l’inconfort.

Freidman, Katcher, Lynch et Messent démontrent en 1983 une réduction de la pression sanguine artérielle.

Katcher et Wilkins démontrent en 2000 l’intérêt majeur de la zoothérapie en complément des traitements pharmacologiques pour les enfants et adolescents souffrant de troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité.

En 1999, un projet pilote de zoothérapie est mis en place en oncologie pédiatrique au CHUL de Québec. Les résultats sont encourageants avec une baisse de l’anxiété, une meilleure tolérance des traitements, et une remotivation à poursuivre l’hospitalisation.

Fine en 2000 révèle que la présence d’un animal facilite la prise de conscience avec la réalité des individus souffrant de problèmes de santé mentale, en leur permettant entre autre d’attirer leur attention sur quelque chose d’extérieur à eux.

Marr et Al ont conduit en 2000 une expérimentation en hôpital psychiatrique mettant en avant que la mise en place de TAA augmentait les interactions positives entre les participants.

Anderson, Reid et Jennings ont démontré en 1992 que les personnes possédant un animal présentaient moins de facteurs de risques aux maladies cardio-vasculaires.

Mugford et M’Comisky ont scientifiquement prouvé en 1975 que les personnes fréquentant des animaux présentaient de meilleures attitudes sociales, une meilleure santé mentale et un sentiment de bonheur et de bien être plus important.

Harris, Rinehart et Gerstman ont également démontré en 1993 que les TAA étaient très bénéfiques aux personnes âgées sur le plan physiologique.

Toutes ces études permettent donc de conclure que l’animal aide de façon significative les individus à vivre plus longtemps, plus heureux et en meilleure santé.

Pour suivre BMA, rejoignez-nous sur Facebook !

Contact

E-mail: contact@bearn-mediation-animale.fr

Adresse: La Hourcate, 64490 Borce

Téléphone: 07 68 82 27 36