La médiation animale

La médiation animale ou thérapie assistée par l’animal, est un programme structuré d’interventions prodigué par un intervenant à son bénéficiaire, sous forme individuelle ou collective, à l’aide d’un animal soigneusement choisi et éduqué. Cet animal est proposé par l’intervenant auprès d’une (ou plusieurs) personne(s) en vue de susciter des réactions visant à maintenir ou à améliorer son potentiel cognitif, physique, psychologique ou social. La médiation animale est une approche complémentaire aux prises en charge institutionnelles classiques. La médiation animale permet à tout un chacun de « mieux-être » via une triangulation alchimique constructive: bénéficiaire/animal/intervenant en médiation.

L’histoire de la médiation animale

Les premiers écrits sur l’usage thérapeutique des animaux, indiquent qu’on se servait des animaux de la ferme, en traitements complémentaires, chez les patients souffrant de troubles psychiatriques, déjà au XVIIIème siècle. Puis ce furent des infirmières qui implantèrent la pratique, non encore nommée, de médiation animale, en milieu hospitalier. Florence Nightingale, fondatrice des techniques infirmières modernes, fut l’une des pionnières dans l’emploi d’animaux pour améliorer la qualité de vie des patients. Durant la guerre de Crimée (1854-1856), elle gardait une tortue à l’hôpital parce qu’elle savait, pour avoir observé le comportement des animaux depuis son enfance, que ceux-ci avaient le pouvoir de réconforter les malades et de diminuer leur anxiété.
Sa contribution au développement de la médiation animale a été reconnue par le psychiatre américain Boris Mr. Levinson, que l’on considère comme le père fondateur de la médiation animale. Au cours des années 1950, ce psychiatre fut l’un des premiers à considérer le bien-fondé de l’utilisation d’animaux de compagnie dans le traitement des troubles psychiatriques. De nos jours, la médiation animale ainsi que les activités incluant la présence d’un animal, se retrouvent dans une variété de cadres thérapeutiques.

Pratique de la médiation animale

la médiation animale englobe 2 approches :

L’Activité Assistée par l’Animal (AAA) ou zoo-animation :

De manière générale, l’AAA est une méthode utilisant l’animal dans le but d’améliorer la qualité de vie des personnes ciblées en augmentant leur motivation à participer à des activités « récréatives ». L’animal est considéré comme le centre d’intérêt de l’activité. Les AAA peuvent facilement être mises en place avec des petits groupes de bénéficiaires et nécessitent la présence d’un tierce encadrant (éducateur, soignant…) en plus de l’intervenant en médiation.

La Thérapie Assistée par l’Animal (TAA) ou zoothérapie:

La TAA est une méthode d’intervention utilisée comme auxiliaire aux thérapies conventionnelles où l’animal joue un rôle d’intermédiaire entre l’intervenant en médiation et la personne ciblée. L’animal est considéré comme un agent de médiation. Les TAA s’effectuent avec un bénéficiaire par séance, voire exceptionnellement plusieurs bénéficiaires, et le but thérapeutique de chaque séance est fixé par avance avec l’intervenant en médiation. Les TAA, à la différence des AAA, nécessitent une connaissance ou une sensibilité plus fine par rapport à chaque bénéficiaire et à ses difficultés.

Pour suivre BMA, rejoignez-nous sur Facebook !

Contact

E-mail: contact@bearn-mediation-animale.fr

Adresse: La Hourcate, 64490 Borce

Téléphone: 07 68 82 27 36